Faire le plein d’énergie : petit exercice de sophrologie

En hiver, le manque de luminosité est parfois tel que nous en souffrons beaucoup. Un ciel gris avec des températures basses voir négatives, c’est difficile à supporter. Le moral est au plus bas, la fatigue se fait sentir, nous sommes tristes, voir déprimés.

Que pouvons nous faire ?

Pour ne pas sombrer dans la morosité, il est important de réagir !

Nous avons tous des souvenirs de journées chaudes et ensoleillées. Alors, avec les techniques de la sophrologie, utilisons ces ressources pour agir pour notre bien-être.

Comment ? Avec un peu de sophrologie !

Dans un endroit calme, asseyons nous confortablement. Fermons les yeux pour nous couper de l’extérieur et nous centrer sur nous-même pendant toute la durée de l’exercice. Afin de nous détendre, nous allons respirer calmement en inspirant par le nez et en soufflant par la bouche. A chaque expiration, nous relâchons les tensions présentes dans notre corps.

Une fois détendus, laissons revivre nos souvenirs. Rappelons nous d’un moment de douce chaleur que nous avons particulièrement apprécié. Imaginons revivre ce moment comme si nous y étions encore. Laissons nous envahir par la luminosité, la chaleur et la douceur de ce moment. Retrouvons toutes les sensations de réchauffement, de réconfort et de vitalité.

Pour garder en nous cette énergie, nous allons prendre trois grandes inspirations. En expirant doucement et longuement par la bouche, nous diffusons cette énergie, cette vitalité dans tout notre coprs. Par le souffle, nous allons l’installer dans chacune de nos cellules.

Vitalité et énergie retrouvées !

Prenons quelques instants pour apprécier le moment que nous venons de vivre. Nous avons boosté notre vitalité et fait le plein d’énergie. Cet exercice de sophrologie est à la portée de tous. Il peut se pratiquer sans restriction, dès que nous en ressentons le besoin.

Nous avons également la possibilité de profiter des rayons du soleil en hiver. Lors d’une promenade, nous pouvons nous appuyer contre un arbre et laisser les rayons du soleil caresser notre visage. Les yeux fermés, nous absorbons cette énergie, même infime.

Je l’ai testé pour vous.